La solidarité territoriale au coeur des débats

J’étais récemment au siège de la fédération du Parti Socialiste d’Ille-et-Vilaine à la rencontre des militants pour débattre de la question de l’égalité territoriale.

En tant que Secrétaire national en charge de cette thématique, je me rends régulièrement sur le terrain partout en France pour évoquer cet enjeu central qui sera au coeur des prochaines échéances électorales : quelles politiques publiques mettre en place afin de lutter contre le sentiment d’abandon de certaines populations ?

Après un accueil chaleureux de Christophe FOUILLERE, Premier Secrétaire Fédéral d’Ille-et-Vilaine et de Jean-Luc CHENUT, Président du Conseil départemental, j’ai posé le cadre du débat : la mutation que les territoires ont connue ces 30 dernières années, le parallèle que l’on peut aujourd’hui souvent faire entre les habitants des quartiers urbains sensibles et ceux du monde rural qui se sentent exclus, oubliés des politiques publiques,…
J’ai pu rappeler dans ce cadre l’engagement du Gouvernement depuis 2012 pour développer des outils capables de répondre efficacement à cette problématique. Trop longtemps le saupoudrage a été pratiqué sans vision globale. Ainsi, l’évolution des contrats de ville et de la carte des quartiers prioritaires était nécessaire. Le pari de l’avenir à travers le plan France Très Haut Débit ou le plan numérique dans les collèges et demain avec le plan de résorption des zones blanches de téléphonie mobile était indispensable. Quant à celui de la proximité en soutenant le développement de maisons pluridisciplinaire de santé et surtout des maisons de services au public, c’était une urgence.
J’ai également insisté sur le rôle majeur que les collectivités territoriales pouvaient jouer pour permettre à tous de renouer la confiance avec la République. Les Départements, en premier lieu, puisque ils sont garants des solidarités sociales et territoriales et qu’ils soutiennent les communes et les intercommunalités pour équiper les territoires en collèges, routes et autres infrastructures.
Enfin, en perspective des élections régionales, j’ai insisté sur l’enjeu de trouver des propositions fortes et des solutions efficaces en lien avec les nouvelles compétences des régions (aménagement du territoire, transport, économie). Car les régions auront demain un rôle majeur à jouer pour faire vivre ensemble métropoles urbaines et monde rural.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s