A votre service

En tant que président du Conseil départemental comme en tant que citoyen engagé à gauche, je n’ai jamais pu me faire à l’idée qu’en dehors des centres-villes urbains, nous n’aurions plus accès à un certain nombre de services publics et au public. Il a donc été tout naturel pour l’Aude de se positionner comme l’un des départements expérimentateurs lorsque le gouvernement a lancé, dans la foulée d’un rapport parlementaire de Carole Delga, les schémas départementaux d’accessibilité des services au public.

Un an après le lancement de la démarche, nous avons présenté hier, jeudi 29 octobre, le résultat de nos travaux avec le préfet de l’Aude, avec une ambition commune clairement identifiée : Garantir l’accès aux services de proximité à tous, quel que soit leur lieu de résidence.
L’Aude ne partait pas de rien, même si nous avons eu à subir le retrait de l’Etat, notamment depuis le début des années 2000. Certaines intercommunalités, ou des associations support liées à elles, avaient déjà mis en œuvre des dispositifs pour renforcer la présence des services publics. C’est le cas des 5 relais de service public (RSP) dont celui de la communauté de communes Piège Lauragais Malepère.

Demain, grâce à ce schéma, qui devrait être le premier à être signé en France – preuve de notre forte mobilisation sur ce sujet – nous irons plus loin.

8 maisons de services au public (MSAP) vont ouvrir, bien réparti dans le département, grâce à un partenariat avec la Poste qui met à disposition ses bureaux. Les usagers y trouveront de nombreux services rendus possibles par un travail partenarial effectué entre toutes les intercommunalités de l’Aude et les 14 opérateurs publics et privés engagés dans la démarche.

Nous mènerons aussi des actions concrètes pour préserver la présence des services de soins et de santé et lutter contre la désertification médicale (accueil de stage, travail avec les médecins – sapeurs-pompiers, soins ambulatoires, projet de santé partenarial, etc). Nous amplifierons notre politique en faveur de la petite enfance en adaptant l’offre de modes de garde aux besoins des familles. Et ce ne sont là que quelques-unes des 32 actions que contient ce schéma et dans lesquelles tous les partenaires concernés se sont engagés.

Ensemble, Etat, Département, intercommunalités, opérateurs publics et privés, nous allons renouveler l’offre de services au public pour apporter aux Audoises et Audois ce dont ils ont besoin au quotidien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s