La nouvelle voix (et le nouvel accent) de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

Au terme d’une année de campagne électorale à la rencontre d’abord des militants socialistes puis de l’ensemble de ses concitoyens, Carole Delga est devenue ce matin la nouvelle présidente de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Elue dès le premier tour de scrutin par ses pairs, elle devient la première femme à présider cette région.

L’ayant soutenue dès qu’elle s’est lancée dans cette aventure, j’éprouve tout à la fois de la satisfaction, du soulagement et de la confiance après ce vote.
Satisfait de voir arriver une femme, compétente, dynamique, qui plus est jeune, pour présider aux destinées de ce territoire vaste de 72.700 km² et peuplé de plus de 5,6 millions d’habitants.

Soulagé car des candidats en lice, et de tous ceux qui auraient pu y prétendre, Carole Delga est la présidente la plus à même de conjuguer le monde rural et les métropoles urbaines en un destin commun.

Confiant en celle qui a prouvé tout au long de la campagne et de ses mandats précédents sa grande connaissance des enjeux majeurs et des dossiers essentiels qui structureront l’avenir de la région.

S’il en fallait encore une preuve ce matin, son discours d’investiture, aussi clair que concis, le résume parfaitement. En pointant autant nos forces que nos faiblesses, en insistant sur nos atouts économiques, patrimoniaux, naturels, culturels, pour mener une politique d’excellence et de proximité, socle de l’action publique, elle a indiqué le cap à suivre. Celui qui nous mènera vers de nouvelles politiques régionales ambitieuses pour soutenir les filières d’emploi d’aujourd’hui.

Je me retrouve pleinement, en tant que président du Conseil départemental de l’Aude, dans son souhait d’œuvrer ensemble, Région, départements, communes et intercommunalités, pour bâtir un territoire « grand par sa taille et bientôt grand par son talent ». L’ambition est claire, c’est celle de politiques publiques pour protéger nos concitoyens et leur environnement, pour sécuriser leur parcours de vie, pour l’égalité des territoires et l’égalité des citoyens à travers les services publics.

Avec mes collègues des autres départements, nous rencontrerons prochainement la nouvelle présidente de Région. Nous discuterons des dossiers en commun et nous mettrons en œuvre ce partenariat qui nous conduira collectivement à la réussite.

Et l’Aude dans tout cela me direz-vous ? Justement, sa situation géographique, son patrimoine architectural riche, son agriculture variée et de qualité, son littoral préservée et attractif sont autant d’atouts que la nouvelle grande région nous permettra d’exploiter au mieux et pour le bien-être de toutes les populations. Rien ne se fera d’un claquement de doigt mais, indéniablement, une nouvelle voie s’ouvre devant nous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s