Volontaires, jusqu’au bout de l’engagement

Dans le cadre de la grande cause nationale « Apprenons les gestes qui sauvent », de plus en plus d’audois qui souhaitent après les attentats se former aux gestes qui sauvent, découvrent ce qu’est la mission des sapeurs pompiers. En effet, parce qu’ils sont parmi les principaux acteurs de cette éducation aux premiers secours, ils peuvent profiter de la venue de nos concitoyens dans les casernes pour expliquer leur quotidien. Leurs interventions vont de l’accident sur la voie publique, au secours aux personnes en difficulté à domicile, et bien évidemment dans notre département à la lutte contre les incendies.

Cet été, le corps des sapeurs pompiers a été mis à rude épreuve, avec des incendies massifs, impressionnants et dangereux, y compris et surtout pour les hommes engagés sur le terrain. Heureusement, grâce à une connaissance aigüe de la géographie des zones à protéger, aucune victime n’a été à déplorer ni au sein des populations sinistrées ni chez nos pompiers. Pour autant, la terre a beaucoup souffert, comme les exploitations viticoles mais aussi l’élevage, qui était déjà en difficulté du fait de la sécheresse et des cours bas du lait et de la viande.

L’Aude a une longue tradition dans la culture du risque, inondation, sécheresse, feu de forêt mais aussi risque industriel avec plusieurs sites classés SEVESO et elle a su répondre à ces exigences en se dotant d’un service d’incendie et de secours de qualité, reconnu partout en France.

Dernièrement, l’excellent niveau d’équipement de nos soldats du feu était mis en exergue lors d’un incident dramatique qui s’est produit dans un département voisin. C’est ce que ne cesse de répéter de concert, Jacques Hortala, le Président du SDIS et le Colonel Henri Benedittini, son Directeur, : la protection des populations passe d’abord par une protection de ceux qui sont en première ligne, les sapeurs pompiers. Pour effectuer les près de 40 000 interventions annuelles, ils doivent avoir des hommes de commandement et un matériel de combat qui permettent d’œuvrer dans des conditions optimales de sécurité et de confiance.

img_3050
Réunion studieuse du Service départemental d’incendie et de secours

Mais, sans le volontariat, les pompiers ne pourraient pas être aussi présents sur le territoire. En effet, à rebours de ce qui peut se faire ailleurs, le département a souhaité continuer à mailler les cantons, avec des centres de secours de proximité, pour raccourcir les temps d’intervention, qui sont garants de l’optimisation de l’aide aux victimes. Mais qui dit beaucoup de centres, collants aux bassins de vie, demande des engagés volontaires nombreux et en corollaire des employeurs prêts à jouer le jeu, là aussi, au quotidien.
Dans l’Aude comme partout en France, est fragile l’équilibre entre les besoins et le volontariat, il demande sans cesse à être régénéré pour ne pas perdre de vue qu’il repose avant tout sur la motivation de chacun à servir l’intérêt général.
A chaque fois que j’en ai l’occasion, je mets en valeur le travail formidable des sapeurs pompiers mais surtout j’affirme qu’il est de notre responsabilité collective de continuer à oeuvrer pour tous, dans l’intérêt de tous.

En aparté /
En 2017, c’est une mise en valeur d’une nature un peu différente qui sera faite, au travers d’un film, un « vrai » film de cinéma ! Vous l’avez certainement suivi dans les journaux, à la fin de l’été, le réalisateur Pierre Jolivet, et ses acteurs, rien de moins que Roschdy Zem et Emilie Dequenne, sont venus (et reviendront en novembre), tourner les scènes du film qui a pour décor et histoire, une caserne de pompiers. Tombé amoureux de notre département, le réalisateur, qui ne souhaitait au départ que quelques scènes d’extérieurs, a finalement décidé de tourner l’intégralité de son propos dans l’Aude, entre Carcassonne, Bram et Montlaur. Une autre manière de saluer le travail de nos « hommes du feu », comme le film s’est appelé à son commencement. Pour le titre définitif, rendez-vous en salle l'été prochain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s