Ils ont osé…l’ignoble

Depuis quelques jours, les bramais ont de la lecture dans leurs boites à lettres, un tract injurieux, injurieux pour ce qui fait notre pays, ce qui fait ses habitants et sa culture. Tract émanant d’une officine qui visiblement n’a pas trouvé pour le coup de boite à lettres dans l’Aude puisqu’il faut écrire à Argentueil !

Il est question dans ce torchon, de refuser l’accueil des migrants, à Bram. Je ne peux pas faire comme si ce document abject n’avait pas existé, alors je veux faire les mises au point suivantes :
– oui, ce gouvernement est le premier à résoudre efficacement le problème du bidonville de Calais, je me refuse à parler de jungle, nous ne parlons pas d’animaux mais d’êtres humains, revenons à l’humanité que nous devons porter en nous, les amalgames, cela suffit.
– oui, nous avons à faire face à une grave crise humanitaire, parce qu’il s’agit bien de cela, ce ne sont pas des « migrants » mais des réfugiés. Qu’ils fuient la guerre ou la misère, ils ne choisissent pas de quitter leur pays, leurs familles, leurs environnements, ils y sont contraints et la plupart n’a qu’une aspiration, retourner dans leurs pays de départ, là où ils ont leur vie, leur famille.
– oui, nous accueillerons des réfugiés, Carcassonne, Narbonne, Alzonne, Castelnaudary, Limoux, Espéraza ont vu les premiers, arriver, et nous mettrons tout en oeuvre pour que cet accueil soit digne de notre pays et de notre tradition. Certains ont la mémoire courte et oublient d’où ils viennent et qui leurs parents ont fui.
– non, nous ne donnons pas tout aux réfugiés au détriment de « nos » pauvres comme je l’entends trop souvent, et au passage, se souciaient-ils de « nos » pauvres avant ? N’est-ce pas les mêmes qui hier, trouvaient qu’être au RSA c’était confortable et qui aujourd’hui, trouvent qu’être réfugié est confortable. Tissus de mensonges et de bêtises relayés par des groupes de paroles sur Internet qui à force de rabâcher les mêmes imbécilités, finissent par y croire !

– non, nous ne serons pas envahis, nous sommes 65 millions de français, Calais, c’était 10 000 personnes, c’est cela une invasion ? La Retirada entre 1936 et 1939, ce fut 400 000 personnes. Remettons les choses en perspective, prenons de la hauteur, ce que ces « écrivains de caniveau » ne savent visiblement pas faire.
Partout en Europe, les dirigeants s’organisent pour faire face à cette crise humanitaire, avec des politiques d’accueil mais aussi et surtout en oeuvrant pour le retour de la paix au Moyen Orient. Au delà, par les politiques de développement qui sont mises en oeuvre, comme par le Département de l’Aude, nous tentons de redonner un espoir aux peuples du Sud qui fuient la peur, la faim et la misère. Parce qu’il s’agit de leur redonner foi en leurs pays, l’envie de s’y investir et de croire en un avenir là-bas, alors qu’ici, il est plus incertain.
Et puis, une dernière chose pour ceux qui s’adonnent à l’infamie du tract mensonger : les bungalows récemment installés à côté du stade de Bram qui sont, selon vous, des abris pour réfugiés, sont en fait la base de vie de la SNCF pour les mois à venir. Mme le Maire a en effet réussi à obtenir que des dizaines de salariés, plus de 200, soient basés à Bram durant les travaux sur la ligne ferroviaire Toulouse-Narbonne. Les hôtels, les gites aux alentours seront pleins. Les commerçants devraient aussi se réjouir de cette manne assez inattendue. Voilà ce qui s’appelle : ne pas voir plus loin que le bout de ses obsessions xénophobes…

13 thoughts on “Ils ont osé…l’ignoble

  1. Merci Mr Viola pour votre prise de position face à ces abrutis dangereux qui font semblant d’ignorer que dans notre région au moins, une grande majorité de la population descend de migrants : Espagnols , Italiens ,Portugais, Polonais… fuyant la guerre ou la misère. Ils n’ont pas toujours été bien accueillis: il y a toujours des esprits chagrins et méfiants, et des profiteurs de la misère humaine et leurs débuts en France ont souvent été difficiles, mais je ne crois pas qu’il y ait eu contre eux un tel déferlement de haine xénophobe. Honte à ceux qui utilisent les craintes et les à- priori pour laisser libre cours à leur idéologie fascisante! N’ont-ils rien retenu de l’histoire du XXème siècle ?Prenons exemple sur le peuple grec qui accueille bien plus que nous dans des conditions économiques beaucoup plus difficiles, encore une fois il nous montre la voie de la démocratie et de l’humanité!

  2. Merci monsieur VIOLA pour cette mise au point salutaire. En lisant ce ramassis de bêtises, et en tant que militant PS, je pense que notre patrie et notre modèle républicain laic et démocratique est en danger.
    Secouons nous pour redonner du sens à l’action politique, avant que l’impensable ne se produise…..

  3. toutes les boites aux letres non pas reçu se torchon a bram!dans mon quartier par exemple mais je l ai lu dans le vieux bram(chez ma mére)!bien André pour cette mise au point!

  4. Merci à ANDRÉ VIOLA pour cette mise au point sans concession face aux discours de haine et aux manipulations de toutes ces officines de l’extrême droite qui nous renvoient aux annees les PLUS sombres de notre histoire du vingtième siècle .

    Que tous les élus de gauche ,que tous les élus humanistes et républicains de ce département s’en inspirent en s’exprimant aussi clairement sur ce sujet .A force de laisser le champ libre à la fachosphere,nos compatriotes perdent peu à peu les repères qui font la grandeur et la force de notre pays.

    Andre Viola a délivré un message fort ET il doit être suivi.

  5. MERCI POUR CE BEL ARTICLE!!! A MON HUMBLE AVIS VOUS FAITES PARTIE DE CES PERSONNES DONT JACQUES BREL DISAIT:GRACE A EUX L4HUMANITE PEUT SE REGARDER SANS HONTE

  6. le tract est signer « CIVITAS » ! savez vous qui sont ces gugus ? un groupe catholique intégriste d’extrême droite … autant dire une grosse bouse qui ont été gicler direct par le Vatican.
    et ose parler des SDF là à où la plupart des Mairies tomber aux mains du FN virent des locaux des assose comme le secourt populaire et resto du cœur …

  7. Bravo M. Viola, vous avez trouvé les mots justes. Nous nous sommes montrés trop tolérants vis à vis de ceux qui excitent l’exclusion et la haine, et qui ravivent les discours ignobles du fascisme. Ras-le-bol !

  8. « Le maire leur trouve un logement pour les réfugiés alors qu’il n’y a pas pour les Français. »
    Les nationalistes identitaires feraient bien de commencer par parler en français, avant de critiquer ceux qui ne le sont pas.

  9. Je pense exactement la même chose que vous M. Viola, je trouve que c’est une honte de parler des migrants comme des « animaux », ce sont des êtres humains dans la détresse qui ont besoin de notre aide. Ces tracts sont répugnants, ils ne comportent aucune humanité de la part de leurs détracteurs. Et dire que nous sommes censés être dans le pays des « Droits de l’Homme », quelle image reflète ces ignorants de notre Etat à l’étranger? Et l’accueil qu’ils réservent aux migrants, ils se rendent compte que ces personnes ont souffert toute leur vie et qu’ils n’ont pas en plus besoin d’un tel accueil?
    J’ai aussi envie de rajouter qu’une grande partie de la presse contribue à donner une image négative des migrants et beaucoup d »ignorants se contentent de ça.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s