Civitas a encore frappé !

Le groupuscule xénophobe Civitas, basé en région parisienne, semble être particulièrement irrité par le fait que le conseil départemental que je préside assume les missions qui lui sont imposées par la loi.

La diffusion de tracts haineux se multiplie dans notre département,  à Castelnaudary, à Narbonne, sans doute ailleurs…

Il y a un an, les mêmes énergumènes avaient craché leur haine et leur mal être dans l’ensemble des boîtes aux lettres de Bram faisant apparaître cette commune – et plus largement le département de l’Aude – comme un territoire « envahi » par les migrants, alors qu’il s’agissait, ni plus, ni moins, de prendre part à l’effort national d’accueil de populations fuyant des territoires en guerre, et de respecter alors le plus évident réflexe humanitaire.

Depuis cette tentative abjecte de manipulation, aucun habitant de Bram ne s’est offusqué, la vie quotidienne y est toujours aussi paisible et seule l’ultra extrême droite venue d’ailleurs est là pour déverser ses habituels immondices.

Aujourd’hui, le Département de l’Aude, comme l’ensemble des Départements de France, doit assumer l’accueil de mineurs non accompagnés  qui sont pris en charge comme l’ensemble des autres mineurs isolés, de quelque nationalité qu’ils soient, dans le cadre de la mission de protection de l’enfance assurée historiquement par les conseils départementaux.

Ni plus, ni moins !

Evidemment cette démarche de solidarité la plus élémentaire en  irrite certains. Ils préfèreraient sans doute que la société abandonne ces jeunes ne leur laissant alors d’autre choix  que de « traîner » dans les rues et d’être donc encore plus caricaturés par l’ultra droite qui se délecterait de cette situation.

A titre personnel, je suis fier que notre pays, la France, assume ses devoirs, même si ceux-ci devraient à l’évidence relever de la solidarité nationale et ne pas peser sur les finances des départements, aux moyens limités.

A titre personnel, surtout, je ne passe pas mon temps à avoir peur des personnes que je croise dans la rue ou des voisins que je côtoie.  Et pour tout dire, au vu des écrits abominables de certains, je préfère avoir pour voisin un réfugié qu’un militant de Civitas !

Une réponse sur « Civitas a encore frappé ! »

  1. Là au moins c est dit et cela évite la politique de la chaise vide trop longtemps pratiquée. Il y a quelque temps il ne fallait pas répondre pour ne pas envenimer ou donner de l importance à la critique.
    Quand le département dans son fondement de solidarite humaine est attaqué il faut répondre. C est ce que André Viola a fait. Et il a bien fait.
    Ne rien dire c est approuver cette haine de la différence et de la misère humaine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s